SOS Etudiant

les juridictions judiciaires

LIVRE II – L’ORGANISATION JURIDICTIONNELLE DE LA FRANCE TITRE 2­ LES JURIDICTIONS JUDICIAIRES Elles sont divisées en 2 catégories : d’une part il y a les juridictions répressives et d’autres parts les juridictions de droits privés. CHAPITRE I – LES JURIDICTIONS DU 1ER DEGRE Section 1 – Les juridictions répressives La compétence des juridictions répressives dépend de la nature de l’infraction : pour les contraventions c’est le Tribunal de Police, pour les délits c’est le Tribunal Correctionnel et pour les crimes c’est la Cour d’Assise. Paragraphe 1 – Le Tribunal de Police Il est compétent pour les contraventions. Il est composé d’un juge unique et d’un magistrat professionnel. Il y a 473 tribunaux de police en France et 5 en Maine et Loire : Cholet, Angers, Saumur, Segré et à Baugé. Les contraventions sont divisées en 5 classes qui vont du stationnement (11euros) à la 5ème classe qui monte jusqu’à 3 000 euros. (ex : les contraventions routières, les magasins qui ouvrent le dimanche, les dégradations du domaine public (tag, affichage illégal …) tapage nocturne, coups et blessures qui entraînent une incapacité de travail de moins de 8 jours, le racolage pour les prostituées) Paragraphe 2 – Le Tribunal Correctionnel Il juge les délits. C’est une chambre du TGI. En principe, on est jugé par 3 juges professionnels : un président et 2 assesseurs. En France, il y a 181 tribunaux correctionnels et 2 en Maine et Loire : Angers et Saumur. Au tribunal correctionnel, il y a le ministère public avec à sa tête le Procureur de la République qui est assisté par des substituts : c’est la magistrature debout. Exemples de quelques délits : le vol, l’abus de confiance, l’escroquerie, l’ABS (Abus de Biens Sociaux), le trafic de drogue, les faux en écriture, les délits de très grande vitesse (+ de 40km/h de plus), l’alcoolémie, attentat à la pudeur, la violation du bien de propriété, le proxénétisme. Les peines peuvent aller jusqu’à 10 ans de prison. Paragraphe 3 – La Cour d’Assise Elle juge les crimes. C’est une juridiction départementale non permanente. Elle présente l’originalité d’être composée de 3 magistrats professionnels et de 9 jurés. Les jurés sont tirés au sort sur les listes électorales tous les ans. Pour être jurés, il faut avoir 23 ans. L’employeur doit laisser partir le juré et touche une indemnité forfaitaire (en 2000 : 250F/jour) Les jurés ...

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Droit et contrat"

  1. 27 Août 2017Tout savoir dans le domaine de la fiscalité432 clics
  2. 3 Oct. 2015Conseils de Brigitte S. poru bien réviser1319 clics
  3. 17 Avril 2011Pornographie mineurs: droit1123 clics
  4. 15 Fév. 2011La formation de la vente1189 clics
  5. 14 Janv. 2011Les droits subjectifs1033 clics
  6. 31 Juil. 2010Droit Constit1096 clics
  7. 31 Juil. 2010Introduction au droit et au droit civil893 clics
  8. 31 Juil. 2010Fiches de droit891 clics
  9. 19 Juil. 2010Réussir ses études de droit957 clics
  10. 15 Fév. 2010Droit pénal des affaires803 clics