SOS Etudiant

Cours de logistique

Logistique Introduction 0.1 Les activités qui composent la gestion logistique Quelles activités humaine très ancienne donne naissance à la logistique ? La guerre et les militaire. Faire la guerre est une contrainte qui requière une planification énorme. En Irac il y avait plus de logisticiens que de combattants. Au 16­17 ème siecle cela consistait à mettre à disposition des soldats des montures fraiches. Définition : Le processus logistique est l’ensemble d’activité qui maitrise les flux de produits, la coordination des ressources et des débouchés en réalisant un niveau de service donné au moindre coût. Le but de la logistique c’est de rendre disponible le bon produit dans de bonnes conditions au bon client au bon endroit au bon moment, sans retard et à moindre coût. A quoi cela correspond dans l’entreprise ? La logistique c’est gérer un processus qui comprend des opérations • Physique • Administrative • De planification Voir Schéma 1 L’éssentiel en logistique est de bien gérer l’information. La logistique c’est répondre aux demandes du en faisant en fonction des contraintes. 0.1.a La logistique et le supply chain : origine et définition Le supply chain concerne toute la chaine logistique. Pas seulement en ce qui concerne la partie Fournisseur­client mais tout ce qui concerne aussi les autres fournisseurs. Voir Schéma 2 Définition : Le supply chain représente la chaîne de tout les intervenants de toutes les entreprises qui contribuent à apporter un produit soit à des consommateurs ( B to C) soit à des entreprise ( B to B). Le principe est l’interdépendance des exposants, si l’un des élément est défaillant c’est toute la chaîne qui le devient. Ex : problème de transport. Cette interdépendance s’exprime sous le principe du maillon faible. C’est à dire que la force de résistance de la chaîne est égale à la résistance du maillon le plus faible. Voir Schéma 3 Cette chaîne peut­être regardée plus précisément Voir Schéma 4 Supply chain est en fait un abus de languagecar ce n’est pas une chaîne mais un réseau. Il n’y a pas qu’un fournisseur. Le Thèrme à retenir est processus logistique. 0.1.b Les opérations concrètes qui font partie de la gestion logistique. Voir Schéma 5,6,7 0.1.c Les tendances qui justifient le supply chain management  La raison du maillon faible On est de plus en plus ( année 70­80) concentré sur la satisfaction du client et non sur la fabrication du produit. Avant on se concentrait beaucoup sur la qualité. Maintenant dans l’entreprise la part du produit fini a beaucoup baissé par rapport à la part des services associés. Ex : livraison rapide, fragmenter la livraison, information du suivit en temps réel. La fonction s’enrichit. On a des produit qui deviennent de plus en plus complexe c’est à dire qui integre beaucoup de composants, à cycle de vie court. Le produit change donc changement des emballages, de capacité de stockage ect… De plus il y a de plus en plus d’offre promo qui repose sur un changement d’emballage. Ex : +20% gratuit. Les processus de production sont de plus en plus fractionné, fragmenté. Ex : Fabriquants de voiture qui n’ont plus qu’une activité de communication d’assemblage. Tout est externalisé. Il est plus difficiele de gérer un processus avec beaucoup d’intervenants. Les contraintes de sécurité et de respect de l’environnement. D’ou l’importance de la traçabilité des produit. 0.1.d Les transformation réscentes de la gestion logistique Trois grandes tendances d’évolution : Voir Schéma 9 • Externalisation croissante : ça concerne le développement de nouveaux acters ( prestataire logistique) De grandes entreprises de transport cherchent à vendre aussi un service logistique. Développement de capacité de stockage. L’entreprise se met à pouvoir receptionner les produits et assurer les interfaces fournisseurs, Devient aussi capable de déclencher des livraisons. Il s’occupe donc aussi du post manufacturing. Ex : un reconditionnement du produit ( Une pochette en fonction de la langue du pays). Le prestataire assure donc l’interface entre l’entreprise et fournisseur. • Le rôle croissant de l’informatique notament avec le développement des ERP (entreprise ressource planning) et l’EDI ( échange de données informatisées). ERP: Centralisation des informations de l’entreprise sur une base de données commune à toutes les informations de l’entreprise. C’est l’unification de l’information qui devient accessible à tous = meilleurs qualité d’information. EDI : Système qui permet une communication plus simple entre l’entreprise et le fournisseur. Même language meilleur collaboration. • Professionalisation croissante de la logistique. De plus en plus de foction complète. 0.2 Les éléments du “mix logistique” 0.2.a Les conséquences d’une défaillance du système logistique Voir TD numéro 1 question 1 0.2.b La notion de niveau de service La logistique peut se résumé à un arbitrage entre un certain niveau de service envers le client et des coûts logistique. Le niveau de service c’est ce que perçoit le client et le taux de service est une notion que l’on peut mesuré et qui est fondamentale en logistique. Taux de service : Proportion des commandes honoré dans des conditions conforment aux engagements pris. Si on a un taux de service de 70% c’est que 70% des commandes on étés honorés. Ex : Mesure du taux de service : Pourcentage de ligne de commande complet en volume et a temps. Ou bien pourcentage de CA livré à tps. Ou bien le nombre de jours de retard moyen sur les lignes de commande qui ont posés problèmes. 0.2.C L’arbitrage entre niveau de service et coûts logistiques •

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Entreprise et marché"

  1. 28 Avril 2015Préparez votre entrée sur le marché du travail1554 clics
  2. 3 Nov. 2011L’Impact Tic Sur La Gestion Des Ressources Humaines L’Émergence De Nouvelles Compétences1630 clics
  3. 23 Déc. 2010Marketing et Agence de voyage etude de marché1377 clics
  4. 5 Mars 2010Nespresso1259 clics
  5. 23 Déc. 2009Processus comptabilité & finance1248 clics
  6. 24 Sept. 2009La gestion dans un contexte global:Les grandes entreprises multinationales851 clics
  7. 25 Août 2009Business plan pour restaurant a theme958 clics
  8. 25 Août 2009incoterms872 clics
  9. 25 Août 2009MEMOIRE MASTERE MOBILITE PROFESSIONNELLE EXTERNE ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES MBAREK Ezzeddine887 clics
  10. 4 Juil. 2009Air France2248 clics