SOS Etudiant

Document La géographie de la Russie

La géographie de la Russie : La Russie est depuis 1992 la fédération de Russie, héritière dans ses frontières de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR) ; elle regroupe aujourd’hui 89 entités (« sujets ») administratives : 21 républiques, 49 régions, 10 arrondissements autonomes, 6 territoires de la frontière, 1 région autonome et 2 viles fédérales (Moscou et Saint­ Pétersbourg). Avec une superficie de 17'075'400 km2 (31 fois la France), la fédération de la Russie est le plus vaste état du monde ; c’est aussi l’un des rares pays dont le territoires soit à cheval sur deux continents, pour un quart en Europe, pour les trois quart en Asie. Ce gigantesque espace s’étire sur 10’000km de la mer baltique à l’ouest à l’océan Pacifique à l’est, et sur 3’000km de l’océan glacial Arctique au nord à la mer Caspienne au sud. Le territoire est constitué d’une succession d’immense plaines et plateaux bordés au sud et à l’est par des chaînes de montagnes de haute altitude, respectivement le Caucase et les chaînes montagneuses d’Extrême­Orient ; considérée comme la frontière naturelle entre l’Europe et l’Asie, la chaîne de l’Oural, en revanche, constitue une ligne au relief peu accentué. Situé à l’ouest de l’Oural, le territoire de la Russie d’Europe est une vaste plaine dont l’altitude moyenne est inférieur à 200m. il y a quelques hauteurs comme les monts de Khibini (1’191m), situés dans la presqu’île de Kola ou le plateau des Valdaï (343m au mont Kamenik), dans la région de Moscou, sorte de château d’eau de la plaine européenne puisque la Dvina occidentale, le Dniepr et la Volga y prennent leur source. Plus long fleuve d’Europe, tributaire de la mer Caspienne, la Volga (3'531 km), avec ses deux affluents principaux, la Kama et l’Oka, arrose la partie orientale de la plaine. La région est bordée à l’est par l’Oural, massif qui marque sur plus de 2’000km la limite entre la Russie d’Europe et la Sibérie. Particulièrement riche en ressource minérales, surtout dans ses parties centrale et méridionale, l’Oural est l’une des grandes régions industrielles de la Russie. La partie méridionale de la Russie, bordée à l’ouest par la mer d’Azov et à l’est par la mer Caspienne, possède des sois de terres noires particulièrement fertiles (tchernozem). Dans la Russie il est creusé de petites vallées transversales, sans communication les unes avec les autres sillonnées de fleuves qui vont se jeter dans l’avant­pays caucasien, la Ciscaucasie, un vaste plateau encadré par le Terek, tributaire de la mer Caspienne, et le Kouban qui coule vers la mer Noire. Bordée par la mer Blanche et la mer de Barents, dépendances de l’océan glacial Arctique, la partie nord de la plaine russe est une zone mal drainée, qui compte plusieurs lacs héritier des glaciations de l’ère quaternaire, comme le lac Ladoga, le plus grand d’Europe (18’400km2) et le lac Onega (9’900km2). ...

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Histoire et géographie"

  1. 2 Août 2015L'histoire de la gastronomie française1437 clics
  2. 4 Mai 2009Document La mondialisation des échanges1173 clics
  3. 4 Mai 2009Document Le nouveau visage économique du Japon1184 clics
  4. 2 Mai 2009debord - critique de la géographie urbaine1227 clics
  5. 23 Déc. 2008Les relations internationales de 1975 à nos jours826 clics
  6. 23 Déc. 2008Le coran952 clics
  7. 23 Déc. 2008Histoire Des Idées Politiques - 1789 à nos jours900 clics
  8. 22 Déc. 2008Watergate scandal919 clics
  9. 7 Déc. 2008Les relations internationales de 1870 à 1914 en Europe915 clics