SOS Etudiant

Médecins du Monde

Médecins du Monde : plus qu’une ONG, un idéal Histoire et Identité Des boat people aux réfugiés du Darfour En 1979, des divergences apparaissent à l'occasion de l’opération "Un bateau pour le Vietnam", Bernard Kouchner défendant l'idée qu'il faut affréter un navire, avec à son bord médecins et journalistes, afin de pouvoir soigner et aussi témoigner des violations des droits de l'homme sur le terrain. Cette opération est jugée trop médiatique par les autres dirigeants : Kouchner et une quinzaine de responsables quittent l'association pour fonder, en mars 1980, Médecins du Monde. Qui est Médecins du Monde ? Médecins du Monde est une association de solidarité internationale qui s’appuie sur l’engagement de ses membres (professionnels de la santé) pour porter secours, depuis plus de 20 ans, aux populations les plus vulnérables dans le monde et en France. Soigner La première mission de Médecins du Monde est de soigner. Les volontaires de l’association s’engagent à venir en aide à toutes les populations vulnérables : les victimes de catastrophes naturelles, de famines, de maladies (endémies ou épidémies, notamment le sida), victimes de conflits armés, de violences politiques, réfugiés, déplacés, peuples minoritaires, enfants des rues, usagers de drogues et tous les exclus des soins. Témoigner Nous savons qu’il n’y a pas de guérison sans justice, pas de secours durables sans lois sociales. Pour être efficace, la mission de Médecins du Monde va au­delà du soin : à partir de sa pratique médicale, et en toute indépendance, Médecins du Monde témoigne des entraves à l’accès aux soins, des atteintes aux droits de l’homme et à la dignité. L’association engage le dialogue avec les politiques pour améliorer la situation des populations civiles. Médecins du Monde se bat contre l’injustice sous toutes ses formes. D’où qu’elle vienne. Différents types de missions Les actions de Médecins du Monde à l'étranger : les différents types de missions Urgence : La mission d'urgence se définit par l'engagement d'une aide permettant de satisfaire les besoins essentiels à la survie des populations en détresse. Crise : La crise est une rupture contextuelle ayant des incidences médicales fortes sur les populations. On distingue 4 types de crises : sanitaires (sida, épidémies), politiques génératrices de violences (Afghanistan, Irak, Guinée...), économiques génératrices d'entraves à l'accès aux soins (maquillas, accès aux ARV) et environnementales (nucléaires...). Long terme : La mission de long terme permet d'apporter des solutions durables aux conséquences de la misère sur la santé. Des principes d'action rigoureux Cycle de vie d'une mission Créer une nouvelle mission, financer le projet, suivre et contrôler sa mise en œuvre ; enfin, savoir aussi partir… à chaque étape correspond une série de règles et de principes. Mission exploratoire Une nouvelle mission de Médecins du Monde est précédée d’une évaluation sur le terrain, domaine dans lequel l’association a développé une expertise approfondie. Si la décision d’intervenir est prise, le comité de direction nomme un responsable de mission qui définit les orientations d’action médicale et de témoignage, la durée, les critères de préparation et d’arrêt de la future mission. En cas d’extrême urgence, la phase exploratoire peut être supprimée. Lancement et financement de la mission Le responsable de la mission (médecin bénévole résidant en France, ayant une bonne expérience de terrain) fixe les objectifs de la mission, la fréquence des évaluations et les indicateurs de pilotage. En relation avec les services du siège, il constitue son équipe et désigne le coordinateur de la mission sur place. Pour les missions d’urgence, l’intervention s’appuie d’abord sur les fonds privés dont dispose l’association. Puis le desk (service chargé du suivi du projet depuis le siège) cherche un relais financier auprès des bailleurs internationaux, des entreprises ou des collectivités territoriales. Déroulement Le responsable de la mission et le desk suivent les rapports d’activité (hebdomadaires pour les missions d’urgence ; mensuels pour les missions de développement). Ils se rendent régulièrement sur le terrain pour évaluer et adapter, si nécessaire, l’action aux conditions dans lesquelles se déroule le projet. C’est au vu de leurs rapports que les décisions d’inflexion ou d’arrêt de la mission sont prises par le comité de direction de Médecins du Monde. Le suivi financier de la mission est assuré mensuellement à partir des informations fournies par l’administrateur. Désengagement Une mission, quelle soit d’urgence ou de développement, doit pouvoir se conclure. L’association prépare les conditions de son départ très en amont. La fermeture d’une mission de Médecins du Monde obéit à une procédure rigoureuse. Elle prévoit une information précoce des bénéficiaires et des partenaires locaux, des transferts de compétences auprès des acteurs locaux, la gestion du matériel. Une évaluation systématique mesure l’efficacité de la mission, à l’aune des objectifs fixés à l’origine et de la pérennité de son action locale. Ce débriefing contribue à la capitalisation de l’expérience au sein de Médecins du Monde. Bénévoles, volontaires : les ressources de l’engagement Toutes les missions de Médecins du Monde reposent sur l’engagement de volontaires et de bénévoles : médecins, infirmières, laborantins, psychologues, juristes, administrateurs, logisticiens... L’implication des membres du corps médical et paramédical correspond à un véritable choix professionnel et éthique. La communication en continu Parce que Médecins du Monde a mis le témoignage au cœur de son projet, la communication est une donnée essentielle des missions. Information des donateurs, de la presse, des acteurs institutionnels…,le service communication est constamment en mesure d’informer les partenaires de Médecins du Monde des derniers développements sur le terrain. Logistique : réactivité et qualité La logistique gère les achats de médicaments, consommables et matériel médical, de produits d'aide d'urgence (couvertures, tentes...), de véhicules, matériel de télécommunications. Elle s'occupe également de l'acheminement de ces produits. Pour cela, elle dispose de plusieurs entrepôts (à Roissy pour le matériel non médical et chez MSF logistique à Bordeaux pour le matériel médical), où sont stockés une quantité suffisante de kits d'intervention et de produits, permettant de répondre à différents types de catastrophe, et de faire partir en urgence du matériel (en moins de 48 heures). La logistique offre également un support technique aux équipes le terrain. Pour le reste des achats, elle applique une gestion de flux tendus, et sélectionne pour cela des fournisseurs en France comme à l'étranger, satisfaisant aux critères de compétitivité, réactivité, et qualité. Chaque commande fait l’objet d’une demande de devis auprès des différents fournisseurs, voire d’un appel d’offre. Médecins du Monde concentre ses actions humanitaires dans les pays en guerre, en crise dans lesquelles ont peut repérer les famines, les pandémies, la pauvreté, le froid, le manque d’eau et/ou de vivres. Désireux d’apporter leur aide aux populations victimes de la guerre de sécession du Biafra (province du Nigeria), de nombreux médecins s’engagèrent auprès de la Croix Rouge. Certains d’entre eux, opposés à l’obligation de réserve prônée par la Croix Rouge fondèrent, en 1971, une association plus libre de sa parole et de ses actes : Médecins Sans Frontières. A la fin des années 1970, les « French Doctors » interviennent auprès des boat people, qui fuient le Vietnam à bord d’embarcations de fortune. Parmi ces médecins, un certain nombre défende l’idée qu’il faut affréter un navire, avec à son bord médecins et journalistes, afin de pouvoir soigner les boat people mais aussi témoigner des violations des droits de l’homme qui se produisent devant leurs yeux. Cette opération est jugée trop médiatique par les dirigeants de MSF. Une quinzaine de médecins décide de créer une nouvelle association, dont la vocation sera non seulement celle de soigner, mais aussi de témoigner. Médecins du Monde naît en France en mars 1980. Historique du réseau de Médecins du Monde De cette première association, naîtra une dynamique qui conduira à la création de plusieurs associations Médecins du Monde, en Europe, mais aussi en Amérique et en Asie : Médecins du Monde Etats­Unis : 1987 Médecins du Monde Espagne : 1990 Médecins du Monde Grèce : 1990 Médecins du Monde Italie : 1993 Médecins du Monde Suisse : 1993 Médecins du Monde Chypre : 1995 Médecins du Monde Suède : 1991 Médecins du Monde Canada : 1996 Médecins du Monde Pays­Bas : 1997 Médecins du Monde Argentine : 1998 Médecins du Monde Royaume­Uni : 1998 Médecins du Monde Allemagne : 1999 Médecins du Monde Belgique : 1999 ...

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Politique et international"

  1. 19 Déc. 2008Document La perspective réaliste969 clics
  2. 19 Déc. 2008les relations internationales976 clics
  3. 19 Déc. 2008Introduction à la science politique1136 clics
  4. 19 Déc. 2008Fnac. Com et la relation client1017 clics